On parle de nous !

Revue de presse (Articles issus de la dépêche : http://www.ladepeche.fr)

 

Avec la section poterie du Magnoac-08/07/2017

 

« Lulu » (avec les fleurs) et les adhérents de la poterie du Magnoac prêts pour les vacances./Photo R. Théo.

Castelnau-Magnoac (65)

Fin de campagne, impasse avec les vacances, et reprise début septembre. Comme nos écoliers, la section poterie des AFR du Magnoac fait l’impasse durant ces deux mois d’été. Une activité qui, sur deux séances (mercredi et vendredi), rassemble plus de trente amateurs de poterie, hommes et femmes, plus ceux des séances de modelage (lundi). La coutume veut qu’en fin d’année, nos scolaires font un voyage, à l’atelier poterie, ceux-ci se font durant la saison, afin d’aller voir plus loin (Espagne notamment) comment travaillent les différents ateliers et ainsi perfectionner la pratique grâce à ces découvertes et méthodes très intéressantes. Le bilan de l’année a été des plus positifs avec le marché de Noël et la foire aux fleurs. Mais aussi, tout dernièrement, avec le montage d’un four à l’ancienne. Les responsables nous ont confié que cette méthode sera à nouveau réalisée et présentée au public, tout comme la méthode spéciale du raku (terme technique d’une cuisson spéciale). Donc, pour bien fêter cette fin de saison, les pratiquants (tes), avec leurs conjoints (tes), ont partagé un apéritif dînatoire préparé par la maison Daries, de Recurt, traiteur, dont l’épouse pratique l’art de la poterie. Occasion pour tous (tes) d’offrir un beau bouquet de fleurs à Lucette Fuentes, l’animatrice de la section. Et pour conclure, moment d’émotion de «Lulu» qui dit combien elle apprécie ce geste, mais salue aussi la bonne ambiance de la section, où c’est un plaisir de diriger cette section, il est vrai bien aidée par des membres qui eux aussi détiennent de bonnes bases de ce travail très spécial mais combien passionnant. Donc, pour cette année c’est… cuit et vivement la prochaine rentrée. Et de rappeler que la section est ouverte à tous (tes) ceux qui veulent découvrir cet art.

Grande fête de l’AFR-07/07/2017

La scène est un espace de jeu dans tous les sens du terme.

Castelnau-Magnoac (65)

Dans la belle tradition de l’AFR (Association des familles rurales) du Magnoac, les enfants des trois écoles de l’ex-canton, Campuzan, Castelnau et Monléon, ont présenté un spectacle préparé au cours des activités périscolaires. Dans une salle des fêtes résonnant de mille rires enfantins, les parents ont notamment pu apprécier de la danse, mise au point par Sophie Navailh et Nadia Berthe, ainsi que quelques saynètes traitant le thème de la mixité. Ce moment de plaisir, duquel certains messages n’étaient pas absents, a été préparé par les animateurs de l’AFR, en partenariat avec les enseignants. En effet, les liens sont étroits entre l’AFR et les écoles. Pour preuve, la directrice de l’école primaire de Castelnau, Isabelle Maser, est également la présidente de l’AFR. C’est maintenant l’heure des grandes vacances, l’AFR propose une large gamme de sorties, séjours et activités sur place, élaborée en fonction de l’âge des participants. Tous les renseignements peuvent être obtenus en appelant le directeur coordinateur, Laurent Moreau, au 05.62.39.84.10.

Roland Vieuxtemps

Une AFR multiservices-25/04/2017

Laurent Moreau, directeur ; Isabelle Maser, présidente; Josyane Lagarde, vice-présidente; Murielle Baqué, commissaire aux comptes, et Yolande Dubosc, trésorière, ont animé l’assemblée générale.

 

Castelnau-Magnoac (65)

L’assemblée générale de l’AFR (Association des familles rurales) du Magnoac a mis en évidence, tant par l’âge des participants potentiels que par la nature des offres disponibles, la large gamme de ses services.

Si son cœur d’activités demeure les enfants en âge scolaire, principalement ceux de maternelle et du primaire, l’association s’adresse à tout un chacun, de la naissance jusqu’au troisième âge. À côté des animations périscolaires et des divers camps ou séjours de vacances, des ateliers spécialisés sont accessibles : relais d’assistantes maternelles, danse, théâtre, poterie, fitness, couture, musique, informatique et chant choral. Les voix de cette dernière discipline montreront tout leur talent lors de la prochaine Hesteyade, elles y interpréteront un œuvre de leur cru mettant le Magnoac à l’honneur.

Il convient aussi de citer le chantier réalisé par les jeunes lors du festival de samba, à Monléon. On distinguera encore quelques initiatives relevant de l’une ou l’autre section : la fête du jeu, la sensibilisation à la sécurité routière, la participation au Téléthon ainsi que les sorties en famille à la découverte du territoire, de sa faune et de sa flore.

Quelques chiffres

Le budget de l’association s’élève à 364.210€, il est équilibré ; les réserves représentent 146.563€. L’association reçoit diverses subventions dont celle de l’ex-CCM (Communauté de communes du Magnoac) qui s’élève à 90.000€, soit, environ 30 € par an et par habitant. La cotisation est familiale, elle est fixée à 27 € par an dont 22 € vont aux instances départementales, régionales et nationales. La structure emploie 9 salariés et une personne en service civique.

Enfin, la réforme territoriale, qui a généré la fusion des intercommunalités de Castelnau et de Trie, ne sera pas sans incidence sur le fonctionnement de l’AFR. À Castelnau, l’association a reçu délégation des élus pour s’occuper de l’enfance et de la jeunesse ; à Trie, pour des services comparables, le schéma est différent. Tout cela doit s’harmoniser, un audit est en cours. Quelques maires, ou leurs représentants, ainsi que la vice-présidente de la nouvelle intercommunalité en charge de la jeunesse et de l’enfance ont assisté à cette réunion.

Chasse aux œufs à l’Éhpad-21/04/2017

Anciens et tout jeunes au cours de la quête commune du Graal chocolaté.

Castelnau-Magnoac (65)

Les bambins du relais d’assistantes maternelles, accompagnés de leurs nounous et de l’animatrice Myriam, sont venus rendre une courte visite aux résidents de l’Éhpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes) Saint-Joseph. Cette rencontre des générations extrêmes avait pour but de permettre aux enfants de dénicher les œufs de Pâques que les anciens, avec l’aide de l’animatrice Françoise, avaient cachés dans le jardin et les locaux attenants. Petits, les plus âgés frisent les 3 ans, mais dégourdis, fillettes et garçonnets firent en quelques minutes une razzia complète sur les chocolats et autres friandises offerts à leur gourmandise. Il est vrai que leurs hôtes du jour leur apportèrent une aide souvent précieuse. Une fois la récolte terminée, un partage équitable du butin récompensa tous les participants. R.V.

Journée «Portes ouvertes» du RAM bien fréquentée-13/03/2017

Journée réussie par le RAM de Trie avec autorités, assistantes maternelles et nouvelles familles.

Trie-sur-Baïse (65)

Une fois par an, Myriam Galin, responsable pour le canton de Trie du Relais d’assistantes maternelles Mi-Ange/Mi-Démon, organise une journée «Portes ouvertes» qui s’adresse non seulement aux assistantes maternelles mais aussi aux familles impliquées dans la garde d’enfants. Et cette fin de semaine dernière, dans le local (un peu exigu) qui est réservé à l’association, attenant à la Maison de l’enfance et de la jeunesse, le succès a été au rendez-vous, nouvelle preuve de l’engouement des familles pour cette antenne puisque cinq nouvelles familles sont venues aux côtés des neuf assistantes maternelles. Elles ont beaucoup parlé, échangé et fait connaissance du lieu de vie. Le maire de Trie, Jean-Pierre Grasset, y a été rejoint par Jean-Claude Duzer, 1er vice-président de la nouvelle communauté de communes pays de Trie-Magnoac, et Isabelle Maser, présidente du RAM du Magnoac.

Les Petites Mains du Magnoac – 03/03/2017

 Les Petites Mains du Magnoac au relais des chasseurs à Caubous. / Photo R. Théo.

Les Petites Mains, c’est le nom de la section couture du Magnoac, dans le cadre des AFR, où se retrouvent nos couturières, tous les jeudis après-midi, de 14 heures à 17 heures, dans une salle spéciale de l’ancien CEG. Section très active sur les diverses manifestations locales (marché de Noël, foire aux fleurs), nos couturières ont aussi la bougeotte et veulent découvrir dans leur domaine d’autres sections axées sur la couture et le tricotage. Aussi, leur prochaine sortie, après la journée conviviale au relais de chasse de Caubous (galette des Rois), se profile à l’horizon. Il s’agit d’une journée à Castelnaudary pour la visite d’un Salon tissu et laine en pays d’Aude, le 25 février. La section des Petites Mains du Magnoac sera en compagnie du groupe De Fil en aiguille, de Ciadoux (31). Et sûr que cette sortie favorisera encore des contacts avec d’autres sections, comme quoi de fil en aiguille, tout est possible.

R. Théo

Des subventions aux clubs formateurs – 31/12/2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Claude Duzer, président de la CCP de Trie, entouré des représentants de clubs aidés.

Depuis plusieurs années, au mois de décembre, la communauté de communes du pays de Trie, que préside Jean-Claude Duzer, signe des contrats de partenariat avec des associations culturelles et sportives, dans le cadre de ses compétences, pour l’octroi de subventions, à condition que ce soit des associations formatrices de jeunes, comme c’est le cas avec l’école de musique : 10.000€; les écoles de rugby : 7.740 €; de tennis : 480 €; de handball : 2.625€; de judo : 1.650 €; de patinage : 2.250 €. La Coustète, acteur de l’animation culturelle à Lalanne-Trie : 4.500 €. L’office de tourisme, acteur touristique : 15.900€ environ. L’association Familles rurales du Magnoac, dans le cadre du contrat enfance et jeunesse : 7.000€ environ. Pour aider au développement du service de la personne par l’ADMR : 2.000 €. Montant total des subventions : 54.145€ environ.

Jean Pérès

La section couture du Magnoac expose – 30/11/2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robes, jupes, sacs, objets réalisés par Les Petites Mains du Magnoac présentés par la section couture du Magnoac./Photo R. Théo.

Une exposition basée sur la récupération de différents objets, tissus entre autres. Cette initiative a été dictée et proposée par la section du Sivom de Clarac. à savoir, se servir de nombreux objets qui sont voués à la décharge. Donc opération recyclage. Là, Les Petites Mains du Magnoac section couture ont réalisé, avec des matériaux de récupération, des robes, jupes, sacs, chaussures, etc. Une preuve encore que, de nos jours, on… jette facilement. Lors de l’exposition à Saint-Gaudens, cette initiative en a séduit plus d’un. Elle sera d’ailleurs exposée dans différents centres qui ont participé.

L’été actif de l’AFR

Manchois et Magnoacais avant de passer aux choses sérieuses : le barbecue.

Manchois et Magnoacais avant de passer aux choses sérieuses : le barbecue.

Les activités estivales n’ont pas manqué pour les jeunes qui fréquentent l’AFR (Association des familles rurales) du Magnoac. Trois séjours adaptés en fonction de l’âge des enfants, à Masseube, Bagnères-de-Bigorre et L’Isle-Jourdain, ont fait la part belle aux baignades, paddle, découverte de la montagne, sans oublier une rencontre avec une école de cirque et, surtout, l’apprentissage de la vie en commun.

Les ados ont également mis la main à la pâte pour préparer le festival de samba de Monléon. Ils y ont réalisé un très court film qui fut diffusé pendant la manifestation. Les parents ont également été conviés à une journée en compagnie de leurs enfants. Ce fut l’occasion de découvrir Aulon et ses environs, «un vrai paradis».

Enfin, un groupe de l’AFR de Marchesieux, dans la Manche, est venu passer deux semaines dans la région. Manchois et Magnoacais se sont rencontrés autour d’un barbecue et à l’ouverture de Samba Répercussion. Toutes ces activités sont dans la droite ligne de la vocation de l’AFR : éduquer dans le plaisir.

Fermé à partir du 13 août prochain, le centre de loisirs rouvrira à la rentrée scolaire.

Journée champêtre au RAM

Les jeux d’intérieur ont bien supplées au jeux de l’extérieur, grâce aux programme des responsables./ Photo R Theo

Dommage, le temps, lui, n’a pas répondu à l’attente de Myriam Galin. Cette journée, au départ présentée comme journée champêtre, au vu des conditions climatiques, à savoir pluie permanente, s’est transformée en journée intérieure avec jeux de société. Mais les gamins comme les parents qui ont répondu présent à cette rencontre ont, avec le casse-croûte collectif du midi et le programme élaboré par les responsables, pu passer une belle journée de convivialité. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine, avec, si possible, le soleil.

La couture du Magnoac en visitePause détente pour les brodeuses et couturières./Photo R. Théo.

Pause détente pour les brodeuses et couturières./Photo R. Théo.

En fin d’année scolaire, les enfants ont un voyage de découverte au programme. Eh bien en Magnoac, la section couture, Les Petites mains des AFR du Magnoac, a elle aussi, en cette fin de saison, décidé de faire une visite de découverte très enrichissante. Ce fut à la bergerie et fabrication de la laine mohair à Aulon. Accompagnées de la section couture et broderie De fil en aiguille de Ciadoux (Haute-Garonne), les couturières ont ainsi pu connaître comment, de fil en aiguille, la laine – ici spécialité de laine de chèvre de race mohair – arrive sur leurs aiguilles.

Un seul regret pour cette visite, le temps (très maussade) n’a pu permettre à nos couturières et brodeuses d’admirer le beau paysage des lieux (1.300 m).

Un pique-nique était au programme. Et là, leur halte à Arreau, grâce à l’aide et la rencontre sur place de M. Carrère, le maire, et de la section de chasse des lieux, ce pique-nique a pu se faire à l’intérieur, bien au chaud. Un grand remerciement leur a été adressé de vive voix. Une belle journée très appréciée de toutes.

L’AFR chante, danse et joue

Les animateurs de l'AFR, eux aussi, ont payé de leur personne en montant sur scène.

Les animateurs de l’AFR, eux aussi, ont payé de leur personne en montant sur scène.

L’AFR (Association des familles rurales) du Magnoac a organisé sa grande fête de fin d’année le samedi 25 juin. Le spectacle présenté par les enfants a offert une matinée de rires et de joie. Il a présenté les créations des élèves des quatre écoles de la communauté de communes réalisées au cours des TAP (Temps d’activités périscolaires). Ce fut aussi le moment de découvrir la qualité du travail des ateliers de danse et de théâtre, respectivement animés par Sophie Navailh et Nadia Berthe. Une grande farandole a joyeusement clos cette première partie. Après le moment convivial d’un déjeuner pris en commun, l’après-midi fut consacré à fêter le jeu ; le jeu pour tous, petits et grands, comme jeunes et moins jeunes. Les familles se sont retrouvées autour de jeux en bois, certains réalisés par les enfants dans le cadre des TAP, ou encore jeux traditionnels ou autres jeux de société. Cette belle journée de détente offrit à chacun un alléchant avant-goût des très proches vacances.

L’AFR enseigne la route

La bonne conduite sur la route s'apprend dès le plus jeune âge.

La bonne conduite sur la route s’apprend dès le plus jeune âge.

Réunis tour à tour pendant deux journées au sein de l’AFR (Association des familles rurales) du Magnoac, les élèves des classes de maternelles et élémentaires des quatre écoles de la communauté de communes ont bénéficié d’une sensibilisation à la sécurité routière. La formation alliait théorie et pratique. Les thèmes suivants ont été abordés : les bons agissements des piétons et des cyclistes, le respect des panneaux lors d’un parcours à vélo, la maîtrise et l’entretien du vélo ainsi que le bon comportement du passager en voiture (ceinture de sécurité). Des DVD, des jeux et des exposés venaient en soutien des exercices sur le terrain. Au terme de chaque journée, les enfants ont reçu un «permis cycliste». L’AFR était accompagnée dans cette démarche éducative par Christian Cabus, de la Prévention routière, et par René Huerga, du département prévention de la MAIF (Mutuelle d’assurance des instituteurs de France), et leurs équipes.

R. V.

 L’AFR : du berceau jusqu’à la retraite

 Laurent Moreau, directeur ; Josyane Lagarde, Bernard Verdier et Monique Leroux ont piloté la réunion.

Laurent Moreau, directeur ; Josyane Lagarde, Bernard Verdier et Monique Leroux ont piloté la réunion.

L’assemblée générale de l’AFR (Association des familles rurales) du Magnoac a mis en évidence la vaste étendue des activités proposées et des publics visés. Le relais d’assistantes maternelles s’adresse à celles qui s’occupent des quasi-bébés ; ensuite, tous les âges, même avancés, sont concernés. Ainsi, l’atelier d’informatique familiarise les membres des clubs du troisième âge au maniement des ordinateurs. Toutefois, le cœur de cible demeure l’écolier, de la maternelle au CM2. Les activités périscolaires et extrascolaires sont ouvertes aux enfants des quatre écoles de la CCM (Communauté de communes du Magnoac) ; notamment pour l’accueil avant les cours, l’accompagnement après ceux-ci et l’animation des Temps d’activité périscolaire (TAP). Tournée vers tous, l’AFR propose danse, théâtre, chant choral, musique, poterie, couture, informatique, visites et excursions diverses. Ceci a requis un budget de 363.893 € en 2015, financé en grande partie par les collectivités locales pour 103.356 €, dont 90.000 € émanant de la CCM (28 €/an/habitant) ; s’y ajoutent 88.453 € de mise à disposition des locaux ainsi que frais et personnel d’entretien.

Et la fusion ?

La présidente départementale, Monique Leroux, a ouvert la séance en rappelant les valeurs de l’AFR : humanisme, solidarité, accompagnement des familles, soutien des plus faibles et animation du territoire. La présidente locale, Josyane Lagarde, a brossé le tableau des activités, elle a aussi regretté l’absence des parents à l’assemblée générale. Quant à Bernard Verdier, président de la CCM, il a évoqué l’incidence sur l’AFR de la prochaine fusion avec la communauté de Trie. Les approches sont différentes : le Magnoac a privilégié la délégation de service public auprès d’une association, alors que Trie a choisi la gestion en direct. Un bureau d’études a été chargé d’un audit ; toutefois, rien ne devrait changer avant 2018. «Nous, élus de la CCM, veillerons à ce que la fusion protège le mode de fonctionnement actuel du Magnoac», a conclu Bernard Verdier. Plusieurs élus ont participé à cette réunion ; cependant, la Caisse d’allocations familiales, deuxième financeur et organisme de tutelle, n’était pas représentée.

Roland Vieuxtemps


Interview du 22 mars 2016 (Josyane Lagarde, Céline Dubosc, Cédric Humière et Laurent Moreau) à Radio COTEAUX : https://www.mixcloud.com/radiocoteaux/familles-rurales-22-mars-2016/


Cours d’informatique à l’AFR

 ,

 Cours info AFR

Laurent Moreau en compagnie d’un groupe d’élèves particulièrement appliquées.

Laurent Moreau, directeur coordinateur de l’AFR (Association des familles rurales), donne des cours d’informatique deux fois par semaine, le lundi, de 18 heures à 19 h 30, et le vendredi, de 14 heures à 15 h 30. Ces séances s’adressent aux néophytes et à ceux qui pensent ne pas maîtriser leur outil de manière satisfaisante. Le local est équipé de six ordinateurs, toutefois chacun peut se présenter avec son propre matériel.

L’actuelle session connaît un vif succès et les élèves rencontrés affichent tous une grande satisfaction, heureux qu’ils sont des progrès accomplis. Les leçons sont ouvertes à tous, pour une participation symbolique au-delà de la cotisation à l’AFR (25 €/an/famille).

Les éventuels candidats sont invités à se tourner vers la séance du lundi, celle du vendredi affiche complet, le nombre de participants étant volontairement limité afin d’accorder à chacun une meilleure attention. Renseignements auprès de l’AFR au 05 62 39 84 10.